Fontaine-Notre-Dame

Aux confins de la Communauté d’Agglomération, à 15 km du centre de la capitale de Haute-Picardie se situe Fontaine-Notre-Dame.

Gilbert Siméon, élu depuis 18 ans, en est le premier magistrat depuis 1989. Perchée à une altitude de 130m, située à 3,5 km des sources de la Somme, 6,5 km de l’Oise, la commune semble traverser le temps sans souci.

Loin d’être une cité dortoir, Fontaine-Notre-Dame ne manque pas d’activités. Coté commerce, un boulanger-épicier vit au rythme de la commune. Les artisans et entrepreneurs y sont nombreux: un peintre, deux plombiers, un électricien, deux transporteurs pour un parc routier de plus de 130 véhicules, enfin une entreprise de travaux publics et de terrassement. Le tout offrant un peu plus de 150 emplois.

Pour la convivialité, la vie associative est omniprésente. Sportive tout d’abord, avec en premier lieu le Sporting Club de Fontaine-Notre-Dame pour les inconditionnels du ballon rond, mais aussi un club école d’arts martiaux et une section de gymnastique volontaire.

La salle polyvalente est le théâtre de nombreuses manifestations et chaque année, le 2e dimanche de septembre, les marchands de bonheur s’installent sur la place communale.

Au dernier recensement, Fontaine-Notre-Dame comptait près de 400 âmes, soit une densité de 32 habitants au km² !.

Un club des anciens, une société de chasse et pour les plus jeunes, pendant les vacances estivales, un centre de loisirs sans hébergement, contribuent au bien vivre.

Bon an mal an, chaque été une quarantaine d’enfants sont accueillis quotidiennement au centre aéré. Entre séjours en camping, initiation à l’équitation, au canoë…et voyages, les jeunes colons y coulent des jours heureux.

Au cours de la dernière décennie les mouvements naturels de population se sont équilibrés, 32 naissances pour autant de décès. La commune se veut résolument jeune, les moins de 20 ans représentent près du tiers de sa population. < Ce n’est pas une commune désagréable, toutes les semaines nous recevons des demandes d’achats ou de locations, mais il n’y a rien de libre > déclare Gilbert Siméon. A Fontaine-Notre-Dame on s’y sent bien. Preuve en est, la quasi totalité de ses résidences est constituée de maisons individuelles, et près de 85% des ménages sont propriétaires de leur habitation.

L’école, intégrée dans le regroupement qui accueille plus de 110 enfants d’Aissonville, Montigny-en-Arrouaise et Fieulaine, abrite 2 classes de maternelle, le cours préparatoire, mais aussi une garderie et une cantine. Tout pour faciliter la vie des parents.

Particularité de Fontaine-Notre-Dame, le toit du clocher de son église est pratiquement plat.

Pour améliorer le cadre de vie, les travaux d’enfouissement des réseaux EDF et téléphoniques seront poursuivis cette année, tout comme la réfection des rues.

Bref, nul besoin d’aller bien loin pour couler des jours heureux, à Fontaine-Notre-Dame le bonheur est dans le pré.