Morcourt

Article publié le
Morcourt

Morcourt une petite commune de 580 âmes installée sur un territoire de 606 hectares, offre un environnement architectural et paysager qui respire le bien vivre.

Sitôt le pont du Moulin Brûlé franchi, si 4 km séparent encore la capitale de haute-Picardie du coeur de Morcourt, les hameaux de la Gloriette et du Nouveau Monde fleurent déjà bon la quiétude de la campagne. Morcourt est devenu un modèle en matière de développement résidentiel et industriel.

«L’objectif est de retenir les gens en leur offrant des conditions d’accueil et de résidence optimales» insiste Jean-Jacques Licette. Morcourt n’est pas devenu une commune dortoir, loin s’en faut, et a su conserver le caractère d’un vrai village avec 3 agriculteurs, 1 maraîcher, 1 horticulteur, une épicerie et même un café tabac sur sa grand place.

SPORTS ET LOISIRS

Dynamique, la bourgade fait la part belle aux associations et manifestations sportives. Si le ballon rond tient la place de leader avec le FC Morcourt-Omissy, les Morcourtois n’ont que l’embarras du choix pour occuper leurs loisirs entre tennis de table, gymnastique, tennis, basket, cyclotourisme, arts martiaux, athlétisme, enduro, et centre équestre.

La salle polyvalente abrite également un club du 3e âge, et plus rare, pour ceux qui ont des fourmis dans les jambes, des cours de claquettes !

VOLONTE D’ACCUEIL

Elu maire depuis 1986 après avoir été durant 3 ans premier adjoint, Jean-Jacques Licette est un fervent partisan de l’intercommunalité. Avec la transformation du District en Communauté d’Agglomération, la Zone industrielle de 116 hectares est devenue communautaire. La manne apportée par cette dernière a permis à la commune de se développer. Dans sa volonté de mettre en avant la qualité de l’accueil, l’élu s’est attaché à donner une entité à ses 3 territoires, par le développement paysager et architectural. Un effort important a été réalisé au niveau des espaces verts (plus de 5000 plantations), les bâtiments communaux ont été rénovés, et dès que la nuit tombe, la mairie devient le centre d’intérêt des regards, grâce à un éclairage qui la met en valeur.

La commune a depuis 10 ans relevé le défi du logement. La réhabilitation d’un ancien corps de ferme et de ses 7000m2, a permis la construction de 22 logements locatifs gérés par l’OPHLM, et la réalisation d’un lotissement communal.

Les pêcheurs peuvent assouvir leur passion sans avoir à se déplacer, grâce à un étang communal de 6000m2. Personne n’est oublié, puisque pour les Morcourtois privés de terrain, les Jardins Communaux proposent en location des lopins de terre de 5 à 6 ares.

Morcourt ne compte pas pour autant s’endormir sur ses lauriers et ne manque pas de projets. L’école qui abrite 82 élèves répartis en classes maternelles et préparatoires (les plus âges sont scolarisés a Omissy), a été agrandie et dotée d’une salle d’activités. L’enfouissement des réseaux EDF et Télécom sera poursuivi, la construction d’un lotissement de pavillons locatifs est prévue, ainsi que la vente de 8 parcelles de terrain à bâtir.

A l’heure où les villages se meurent, Morcourt est en passe de remporter un sacré défi!